Congrès Pêche et Innovation – 2e édition

L’événement incontournable du secteur des pêches!

14 et 15 décembre 2016

Hôtel des Commandants à Gaspé

178, rue de la reine

Gaspé (QC) G4X 1T6

S’inscrire en ligne!

Localisez!

Conférences du Congrès Pêche et Innovation 2016

Découvrez les conférences!

Conférences du Congrès Pêche et Innovation 2016

Découvrez les conférences!

Programmation 

Consultez la programmation!

Programmation

Consultez la programmation!
logo_congres_acpg_text_white
log_congres_vague_white

Le Congrès Pêche et Innovation qui en est à sa deuxième édition est une occasion privilégiée pour la filière Pêche du Golfe du St-Laurent de se rencontrer et d’échanger sur le développement et l’innovation dans le secteur de la capture.

Les participants pourront assister à des conférences inspirantes sur des sujets d’actualités et des enjeux locaux concernant l’industrie des pêches commerciales du Québec et du Nouveau-Brunswick.

L’objectif d’un tel événement est de rassembler les acteurs régionaux de la pêche afin d’établir un mode de pensée commun quant au développement de notre industrie.

Innover, c'est capturer des idées

Nouveautés technologiques

 

Développement local des pêches

Tendance et attente sur les marchés

Organisateurs

 

logo_innovation
logo ACPG
logo_FRAPP 1

Partenaires financiers

logo Mapaq
Logo Mesi
logo SAIC
logo_patrimoine_canada

Commanditaires

Commanditaires du Large

Commanditaires du Golfe

Commanditaires du Fleuve

Pub_1 800
Logo Biorex
logo_csn_vectoriel

Gaspésie-îles-de-la-Madeleine

Logo office pêcheurs de crevette
logo Ohméga

 Conférences

  • Stéphane Plourde – Pêches et Océans Canada
    Institut Maurice-Lamontagne (IML)

    Mercredi 14 décembre

    9h30

    Dans cette présentation, S. Plourde présentera en premier lieu le suivi des communautés de zooplancton en lien avec les conditions océanographiques physiques dans le golfe du Saint-Laurent (GSL) réalisé dans le cadre du Programme de Monitorage de la Zone Atlantique (PMZA) du MPO. Par la suite, S. Plourde décrira les liens forts existant entre les variations environnementales à différentes échelles temporelles et la dynamique du zooplancton dans la région. Suite à cette description, S. Plourde présentera des exemples démontrant les effets qu’ont ces variations à la base de la chaîne alimentaire sur la productivité de différentes ressources halieutiques dans le GSL. Finalement, S. Plourde discutera de la recherche présentement en cours afin de mieux considérer l’impact de ces variations environnementales et de productivité dans les évaluations de stock.

     

  • Mercredi 14 décembre

    10h20

    Jean-David Samuel – Chantier Naval Forillon

    Ahmed Kabbadj – Les Entreprises Maritimes Bouchard

    David Fortin – Groupe Océan

    Nicolas Côté – Méridien Maritime

    Jean-Pierre Robichaud – Construction Navale Atlantique

    Cinq chantiers navals s’unissent pour présenter les technologies modernes, en voulant construire dès maintenant les premiers prototypes d’embarcations au service de la capture. Des navires plus économes, plus propres, plus sûrs et plus intelligent que ceux de la dernière génération.  Les objectifs principaux sont de susciter une conversation avec vous, d’informer le public sur les nouvelles tendances dans la fabrication des navires de pêche et faire connaître la vision des chantiers navals tout en étant à l’écoute des besoins des utilisateurs.

  • Mercredi 14 décembre

    11h10

    Henry Clapperton – Whitecap Inernational Seafoods

    Avec la saison 2016 qui tire à sa fin, il est maintenant temps de regarder vers 2017. Cette conférence portera sur la lecture actuelle des marchés pour les principales espèces commerciales du golfe du Saint-Laurent. Nous discuterons de leurs places sur les différents marchés ainsi que des récents événements internationaux pouvant influencer l’industrie des pêches du golfe dans les prochaines années. Il sera aussi question des défis économiques et politiques auquel l’industrie devra faire face, et ce, dans un environnement de compétition mondiale.

     

  • Mercredi 14 décembre

    13h30

    Real Tapp – Les Agrès de Pêche ACPG inc.

    Yoland Plourde – ÉPAQ

    Les concepts entourant la fabrication de chalut évoluent rapidement. Que ce soit au niveau des plans, des matériaux ou des composantes du gréement de pêche, chaque détail influence le comportement  de l’engin. Dans la multitude de choix qui s’offre aux pêcheurs, nos deux experts vous informeront sur les nouvelles tendances en termes de confection de chalut et comment ceux-ci peuvent influencer les rendements de pêche.

     

     

  • Mercredi 14 décembre

    13h30

    Dominique Robert  – Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER)
    Université du Québec à Rimouski

    Le flétan atlantique supporte une pêcherie lucrative d’une valeur annuelle de 38 millions de dollars au Québec, à Terre-Neuve et dans les Maritimes. Le stock du golfe du Saint-Laurent (OPANO 4RST) est considéré comme sain, tel qu’indiqué par un rendement de la pêche à son niveau le plus élevé depuis les 15 dernières années. Toutefois, l’absence d’un relevé d’abondance fiable pour le stock force le MPO à adopter une stratégie de gestion basée sur la prudence, où les augmentations annuelles de niveau de prélèvement sont modestes afin d’éviter tout risque de surpêche. Une meilleure connaissance de la distribution, des migrations saisonnières et de l’utilisation de l’habitat de ce grand poisson est nécessaire en vue de développer un relevé d’abondance fiable dédié à ce stock. Pour acquérir ces informations, des flétans ont été marqués à l’aide d’étiquettes satellites détachables, qui enregistrent avec une fréquence élevée les données de température et profondeur rencontrées par les individus sur un cycle annuel complet.

     

  • Mercredi 14 décembre

    14h15

    André-Pierre Rossignol – GIMXPORT

    Jean Côté – Regroupement des Pêcheurs Professionnels du Sud de la Gaspésie

    Hector Chiasson  Pêcheries Nicholas C

    Dave Cotton – Pêcheries Danamé

    Le développement de la filière pêche du golfe du Saint-Laurent passe de plus en plus par la mise en place de projets structurants provenant d’organismes et d’entreprises issus du milieu. Les intervenants locaux de l’industrie savent mieux que quiconque les besoins liés à leur domaine. C’est pour cette raison qu’ils doivent être à l’avant-plan de la stratégie de développement et d’innovation de nos régions. Dans cette conférence, les panélistes partageront leurs expériences quant à l’élaboration de projets innovants dans leur champ d’expertise. Ils vous expliqueront leur cheminement et leur stratégie de développement pour atteindre leur but.  

     

  • Mercredi 14 décembre

    14h15

    Jean-Pierre Couillard – Association des Capitaines-Propriétaire de la Gaspésie

    Un récif artificiel est une structure immergée volontairement, dans l’eau maritime pour créer, protéger ou restaurer un écosystème. Cette conférence veut donner un portrait économique et social sur la contribution des récifs artificiels utilisés dans le monde comme appui aux activités de capture ainsi que à la conservation et à la pérennité des différences espèces marines. L’objectif principal est de présenter à l’auditoire une description technique des étapes à tenir lors de l’analyse et l’évaluation de scénarios de projet visant l’implantation de récifs artificiels.

  • Mercredi 14 décembre

    15h20

    Manon Jeannotte – Nation Micmac de Gespeg

    Dans cette conférence vous apprendrez à connaitre la communauté Micmac de Gespeg; sa structure de gouvernance de même que ses interrelations avec les autres entités autochtones. Vous verrez, entre autres, les enjeux, les objectifs et les réalisations du secteur de la pêche commerciale de Gespeg. Un aperçu de la manière de faire de l’innovation vous sera partagé de même que la philosophie derrière cette façon de faire.

  • Mercredi 14 décembre

    15h20

    Leila Bennour – UQAR

    Jean Côté – Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG)

    Ève Dupré-Gilbert – GIMXPORT

    Le secteur des pêches commerciales au Québec se porte bien. Dans la majorité des espèces, les prix au débarquement ont atteint des niveaux record en 2016. La conjoncture est très favorable dû à un dollar canadien faible, une économie américaine vigoureuse et une demande croissante au niveau mondial.  Ne serait-il pas de mise de chercher à maximiser la valeur perçue par les consommateurs de nos produits tandis que le contexte est favorable? La valeur perçue demeure un concept sur lequel nous n’avons qu’un contrôle partiel. Cependant, nous pouvons faire certains choix et utiliser certains outils pour tenter d’augmenter la valeur perçue de nos produits auprès de nos partenaires d’affaires et des consommateurs finaux. Le but visé étant de mieux répondre aux attentes de chacun des marchés tout en maximisant nos profits. 

  • Mercredi 14 décembre

    16h05

    Guy-Pascal Weiner – UQAR

    Jean Carbonneau – Ancien directeur MAPAQ

    Marjorie Chrétien – Comité Sectoriel de la Main-d’Œuvre et des Pêches Maritimes

    Marcel Lévesque – UQAR

    Ce panel a pour but de débattre de la situation actuel de la relève chez les jeunes qui optent pour le métier de marin-pêcheur. L’accessibilité à la formation et le financement de navire de pêche sont les principaux obstacles auxquels les futurs capitaines sont confrontés. Les panélistes invités traceront un portrait de l’image de la relève du secteur des pêches et vous présenteront des pistes de solutions envisageables pour faciliter l’accès à cette nouvelle génération de pêcheurs. De plus, nous vous partagerons le récit d’un pêcheur de la relève qui tente d’intégrer le domaine des pêches. Avec cette conférence, nous voulons innover, rassurer et motiver les jeunes de chez nous et d’ailleurs, à s’investir dans la filière des pêches.

  • Mercredi 14 décembre

    16h05

    Réjean Vigneau  – Association des Chasseurs de Phoques des Îles-de-la-Madeleine

    Denis Longuépée – Office de Gestion du Phoque de l’Atlantique

    La chasse aux phoques a toujours fait partie intégrante de la vie des Madelinots depuis l’arrivée des premiers colons dans les années 1530. Dans les années 1970, des groupes contre cette chasse ont provoqué un scandale sur la place publique en dénonçant cette activité. Les marchés se sont effondrés et la chasse n’est plus ce qu’elle était. De nos jours, les populations de phoques explosent et causent de nombreux inconvénients aux pêcheurs qui pressent les gouvernements d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Cette conférence portera sur la situation de la population de phoques du Groenland et de phoques gris, ainsi que de leurs impacts sur les stocks d’espèces commerciales et de leur consommation annuelle.

  • Jeudi 15 décembre

    9h15

    Marc Allain – Fédération des Pêcheurs Indépendants du Canada

    Les pêches commerciales représentent un apport socio-économique non-négligeable pour les communautés côtières du Golfe du Saint-Laurent. Sa gestion doit servir les intérêts publics ainsi que ceux des citoyens canadiens et le concept du « Pêcheur-Exploitant » en est la pierre d’assise. Cependant, certaines politiques en matière de gestion viennent affaiblir ce concept et mettent en péril la viabilité des collectivités riveraines et des entreprises de pêches s’y rattachant. Dans cette conférence, Marc Allain élaborera sur les divers défis impliquant la gestion des pêches, passée et future, et leurs impacts sur le secteur de la capture. Il identifiera aussi les principaux enjeux politiques à venir en matière de pêche commerciale et émettra des solutions envisageables afin d’aider les industries locales.

  • Jeudi 15 décembre

    9h45

    Audrey Pilon – UQAR

    Christian Vignault – La Moule du Large Inc.

    Sylvain Arsenault – L’Omirlou

    Pierre Verrault – Conseil Canadien des Pêcheurs Professionnels

    La diversification des activités dans une entreprise l’amène à ne plus être dépendante d’une seule source de revenu et à établir une certaine sécurité financière en cas de trouble dans l’une ou l’autre de ses activités. Pour le secteur de la capture, diversifier sa rentabilité signifie de jumeler une autre activité économique à la pêche. Dans cette conférence, vous aurez l’opportunité d’entendre les réussites de nos invités dans la mise en œuvre d’activités complémentaires à la pêche commerciale pour les entreprises de pêche et aussi pour les aides-pêcheurs.

  • Jeudi 15 décembre

    10h50

    Jean-Claude Brêthes – UQAR

    Ernest Després

    Jean St-Cyr – Historien

    Marco Alberio – UQAR

    Marco Alberio, sociologue et professeur en développement social et territorial à l’UQAR abordera le métier de pêcheur en introduisant d’abord la notion d’acteur.
    Un acteur qui dispose d’un répertoire varié d’actions et de possibilités, mais qui doit également faire face à des contraintes structurelles. Il s’agit donc d’un acteur social et économique dont la rationalité n’est pas illimitée. Dans ce sens on considère une série d’éléments pouvant à la fois agir comme incitatifs ou comme contraintes à l’action (notamment l’état, le marché, la famille).
    Dans tous les métiers, il y a également des éléments émotionnels qui nous font parler de vocation, esprit de liberté etc. Dans ce jeu de volonté et de contraintes structurelles, le pêcheur doit alors être capable de conjuguer tradition et innovation, passion et calcul, afin d’assurer la pérennité de son entreprise et de sa communauté, soit elle locale et ou professionnelle.

     

     

Équipe de projet

PROMOTEURS

 Jean-Pierre Couillard, Directeur général ACPG
 Jean Lanteigne, Directeur général FRAPP
 Éda Roussel, Conseillère au pêches FRAPP
  

COMITÉ ORGANISATEUR

 Julie Boyer, MAPAQ
 Alain Grenier, Créneau ACCORD RSTM
 Robert Nicolas, EPAQ
 Emmanuel Sandt-Duguay, AGHAMM
 Jocelyn Thériault, FPHQ
 Marcel Lévesque, UQAR

ACPG INNOVATION

Agent de développementJean-Philip English
Agent de développementClaudia Romero
Responsable logistiqueGeneviève Myles
Communications Kristine Bossé-Fortin

Lieu et Information

Hôtel des Commandants

178, rue de la Reine

Gaspé, QC G4X 1T6

Tél: 1 800-462-3355

www.hoteldescommandants.com/